Pourquoi ma cigarette electronique crépite ?

Les articles à découvrir

Quand faut-il s’inquiéter des crépitements ?

Les signes qui expliquent une défaillance de votre e-cigarette sont les glougloutements et les remontées du e-liquide. Ces problèmes peuvent avoir plusieurs causes. On peut les remarquer en cas de dépôt de goutte e-liquide dans la cheminée centrale de l’atomiseur. Une condensation dans la cheminée peut en être aussi la cause.

Ils peuvent résulter de l’encrassage de certaines parties de votre e-cigarette. Un glougloutement peut être du à l’installation d’une batterie incompatible au dispositif. La fréquence de vapotement peut être aussi la source des remontées de e-liquide.

Vous avez une e-cigarette qui crépite ? Pas de souci, cela n’est pas un dysfonctionnement de votre appareil. Voici une explication détaillé des causes du crépitement et les solutions pour y remédier.

Que faut-il faire pour corriger les crépitements excessifs et glougloutements ?

Pour remédier à ces problèmes, vous devez secouer votre dispositif. Vous devez agiter votre e-cigarette comme un thermomètre ou comme si vous lancez une balle. Ce geste vous permet d’évacuer les petits surplus de liquide qui sont dans la résistance. Vous pouvez aussi opter pour d’autres solutions pour remédier aux crépitements à savoir : le changement de la résistance de votre clearomiseur ou l’utilisation d’un appareil de vape adapté au votre profil de vapoteur. N’oubliez pas également de nettoyer régulièrement votre cigarette électronique.

Quelle est la cause du crépitement d’une cigarette électronique ?

L’augmentation de la température du liquide explique le crépitement entendu pendant l’utilisation d’une e-cigarette. Pour appréhender la raison du bruissement de votre dispositif, il faut connaître son fonctionnement.

Ainsi, il faut savoir que le pressage du bouton switch de l’ecig enclenche sa batterie. La mise en marche de la batterie expédie le courant électrique vers la résistance. Votre e-cig chauffe grâce à l’énergie thermique qui alimente votre atomiseur.

Ensuite, votre e-liquide se vaporise grâce au chauffage. En effet, la glycérine végétale et le propylène glycol se transforment en vapeur lorsque la température de votre dispositif dépasse 60°C. Enfin, le bruissement que vous entendez pendant que vous tirez provient de la chauffe.

Entretenir sa cigarette électronique pour une meilleure utilisation

Lorsque vous arrêtez de fumer et que vous commencez le vapotage, plusieurs questions vous viennent en tête, à commencer par la suivante : comment entretenir une ecigarette ? Il faut dire que vos habitudes changent. Une cigarette électronique est un nouvel objet pour vous, et vous ignorez comment l’utiliser au quotidien.

Sachez qu’une cigarette électronique ne vous demande pas un grand effort en matière d’entretien. Il vous faut surtout changer la résistance tous les mois afin de ne pas respirer des substances toxiques. Au moment où vous changez la résistance, vous pouvez, avec un mouchoir, essuyer l’intérieur de la cigarette électronique. Et c’est tout.

Pourquoi faire le choix de la cigarette électronique ?

Les médecins à travers le monde sont nombreux à le dire : la cigarette électronique est la meilleure alternative au tabac, car elle permet de se sevrer en douceur avec le plus d’efficacité. En effet, les anciens fumeurs peuvent gérer eux-mêmes le taux de nicotine présent dans les liquides. L’arrêt n’est donc pas brutal. Il est conseillé de commencer avec un taux relativement élevé (de 9 ou de 12 par exemple) et de le baisser petit à petit.

Mais si la cigarette électronique permet aux fumeurs de conserver certaines habitudes (de geste, notamment), elle supprime plus de 4000 substances toxiques et / ou cancérigènes présentes dans le tabac. Ce dernier est pour rappel le seul produit de la consommation courante qui tue la moitié de ses consommateurs. Ce n’est plus de la fumée que vous dégagez (puisqu’il n’y a pas de combustion) mais tout simplement de la vapeur d’eau. Il n’y a dès lors plus de tabagisme passif.

Et vous faites de belles économies. Un fumeur français dépense en moyenne 350 euros par mois pour des cigarettes. Or, ce chiffre tombe à 50 euros pour un vapoteur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les derniers articles